Histoire de la véritable Black Widow

28
3
Histoire de la White Widow

Hello tout le monde :D

On enchaine les articles de JessE, avec cette fois ci l'histoire de la White Widow, la version anglaise se trouve sur le forum mrnice.nl, et plus précisément ici :

http://www.mrnice.nl/forum/showthread.php?t=2053

La version fr :

Latrodectus Mactans, une araignée aussi connue sous le nom de Veuve Noire du Sud, était la principale taxonomie utilisée pour décrire les trois variétés d’araignées communément appelées Veuve Noire avant les années 1970. Fait inconnu pour beaucoup, il existe en fait trois espèces d’araignées Veuve Noire en Amérique du Nord. Avec Lactrodectus Mactans, il existe aussi Latrodectus Variolus (Veuve Noire du Nord), et Latrodectus Hesperus (Veuve Noire de l’Ouest) qui sont considérées comme étant les trois espèces d’araignées Veuve Noire, bien sur à ne pas confondre avec la fausse araignée Veuve Noire.
C’est également le cas de la variété de cannabis White Widow (“Veuve Blanche”), une souche de marijuana dont l’ascendance consiste en l’union d’un hybride d’Inde du Sud et d’une Sativa brésilienne. Son introduction en quantité en 1994 marqua la fin d’une ère dans la sphère du breeding hollandais et le début d’une dynastie. Maintenant connue comme Black Widow, la White Widow originale changera pour toujours la face du breeding hollandais, et formera elle même le ciment de ce qui deviendra les plus importantes souches de cannabis développées au 20e siècle.

La White Widow fut créée à l’origine par Shantibaba, le fondateur original, propriétaire et principal breeder de The Green House Seed Company (GHSC). La variété White Widow se catapulta immédiatement elle-même en position de rock star dès son introduction au public en 1994. Dans l’année qui suivit sa sortie initiale, la White Widow prit la première place de la High Times Cannabis Cup de 1995, et une vague de copies de la White Widow atteindra le marché peu de temps après.
En 1996, les compagnies de graines Nirvana et Dutch Passion ont acheté un seul paquet de graines de White Widow à Shantibaba lui-même chez Green House, et dans l’année qui suivit, ils ont commercialisé leurs propres versions de la White Widow. (c'est donc du simple F2 !)

Cela ne fut pas long avant qu’il soit difficile de trouver en Hollande des nouvelles variétés de graines de cannabis qui ne soient pas des hybrides de la White Widow originale sortie en 1994, car celle ci a littéralement envahit la scène hollandaise du breeding du cannabis, qui était à la traine avant la sortie de la White Widow.
Depuis des années en Hollande des variétés telles que la Northern Lights, la Skunk, l’Afghani et la Haze étaient la base du breeding hollandais, et avec l’introduction de la White Widow apparut une vigueur accrue dans le meilleur du breeding de variétés de cannabis, aux qualités commerciales et médicinales.

Avec succès mes amis, ces breeders ont fait preuve de cupidité et de mépris envers leur prochain. Une vague de variétés White Widow fut disponible pour le public à la fin des années 1990, toutes étaient soit des hybrides d’une White Widow sélectionnée à partir d’un pack de graines de White Widow F1 de GHSC, soit des rétro-croisements sur la White Widow originale (= F2), soit dans certains cas des lignes complètement falsifiées. N’ayant aucune vraie relation avec la White Widow originale à part en hybridant ou en rétro-croisant. Imposteurs !

Pour ajouter des complications à l’histoire de la White Widow, des personnages sans scrupules tel que Ingemar, un ancien employé de la Green House Seed Company, et se proclamant lui-même breeder, apparurent clamant être les véritables breeders de la White Widow, en proposant leur propre version de cette souche de cannabis maintenant légendaire.
Et comme si ce tourbillon de désinformation n’était pas suffisant, en plus d’Ingemar, encore un autre gars qui s’appelle lui-même « Ecotronics » se proclama comme étant le véritable breeder de la White Widow, et insista sur ce fait auprès de tous ceux qui gagnaient de l’argent avec cette lignée.
Alors que rien n’est jamais aussi noir ou blanc que cela parait vu de l’extérieur, ce fut un genre de succès et finalement, de confusion, qui mena au changement ultime du nom original de White Widow, au maintenant proverbial Black Widow.

Pour ceux d’entre vous qui seraient en possession de génétiques apparentées à la White Widow d’Ingemar, et qui pourraient trouver cet article décevant, je vais essayer de m'expliquer.
A une époque dans le passé, l’homme connu sous le nom Ingemar travaillait pour la GHSC, mais si vous souhaitez croire la propre version d’Ingemar sur l’ascendance de la White Widow, vous aurez l’impression de parler de lignées de White Widow clairement différentes de la White Widow de Mr Nice Seeds, aka la Black Widow. D’après Ingemar, qui porte maintenant fièrement le titre de « Père de la White Widow », l’ascendance de cette lignée White Widow est un secret, mais elle fut en fin de compte créée à partir de deux graines trouvées dans du hash fait à la main, qui ont été par la suite cultivées et croisées durant au moins 6 ans. Ingemar déclare avoir eu accès à cette époque à des hectares de terre qu’il a utilisé pour sélectionner les meilleures plantes parmi plusieurs milliers d’individus.
Encore une fois, le critère exact utilisé par Ingemar pour sélectionner les meilleures plantes est gardé secret, mais il a dit avoir étudié les réactions de nombreux utilisateurs médicaux durant les années où il aurait joué un rôle dans la sélection de cette lignée particulière de White Widow. D’après Ingemar, la Green House Seed Company utilise maintenant ses lignées de White Widow avec la permission d’utiliser le nom White Widow donnée exclusivement à Arjan
Dans un ironique coup du sort, la Green House Seed Company récupère maintenant tout le mérite du breeding et du succès de la White Widow, sans mentionner ni Ingemar ni le véritable breeder la White Widow, Shantibaba, qui est bien sur à l’heure actuelle l’unique personne à avoir accès aux lignées de mères et de pères originales qui ont donné naissance à cette maintenant mythique variété de cannabis.

Comme mentionné plus tôt, le pedigree de la Black Widow de Mr Nice est le résultat de l’union entre un hybride indica du Sud de l’Inde et une Sativa brésilienne (Manga Rosa). L’hybride d’Inde du Sud fut trouvé à Kovalum Beach, mais il était en fin de compte cultivé dans les terrains montagneux environnant Kerala. Shantibaba a déclaré dans le passé que les qualités spéciales de l’hybride d’Inde du Sud étaient suffisantes pour qu’il programme un « safari » sur sa moto Enfield dans les montagnes de Kerala pour le trouver. Au bout de quelques jours, Shantibaba se retrouva « assis dans un café à boire du thé en fumant un joint », lorsqu’un homme d’âge mûr et au regard terne s’approcha de lui et l’aida à finir son joint. Après être devenu complètement stone et avoir fini la dernière tasse de thé, Shantibaba raccompagna l’homme à sa ferme et découvrit alors que c’était le cultivateur de la souche qui l’avait mené à se lancer dans les montagnes. Après plusieurs jours à gouter de nombreux échantillons de marijuana, toutes ces plantes avaient été cultivées, sélectionnées et croisées entre elles durant des années en se basant sur le critère de la production de résine, cette sélection aboutira à ce qui sera connue comme étant la moitié du pedigree légendaire de la Black Widow. L’homme qui avait aidé Shantibaba à finir son joint et qui lui avait en fin de compte fournit les graines de ce qui sera connu plut tard comme Hybride d’Inde du Sud, lui raconta que ces graines ont toujours été cultivées dans son village, mais que des variations existent parmi les lignées selon le village visité pour les récupérer. On dit que ces plantes finissaient de fleurir plutôt rapidement, mais avec une apparence sativa très esthétique.

Aux cotés de la Black Widow, plusieurs hybrides de cette dame mortelle ont été assemblés et on été beaucoup acclamés dans leur propre catégorie, notamment la White Rhino (maintenant connue sous le nom Médicine Man) et la Great White Shark (aussi connue sous les noms Peacemaker et Shark Shock), ces deux variétés ont remporté une multitude de récompenses et de coupes dans leur catégorie, avec le pedigree de la Medicine Man qui consiste en un croisement Black Widow X Afghani et le pedigree de la Shark Shock étant Black Widow X Skunk #1. Ce sont ces lignées championnes originales qui ont aboutit aux réputations qui les précèdent. Toutes ces lignées trouvent leur ascendance ultime dans la White Widow originale créée par Shantibaba à la GHSC, qui est maintenant chez Mr Nice Seeds (MNS), aux cotés du légendaire contrebandier de hash Howard Marks et du véritable « Roi du Cannabis », Neville Schoenmaker.

Il doit être signalé que de nombreux hybrides de White Widow sont disponibles au public chez Mr Nice Seeds, le nom Widow dans leur description provenant soit d’une plante mâle soit d’une plante femelle, mais toujours de la même première génération qui avait subit de longs tests approfondis. Les hybrides tels que la Medicine Man, La Niña (Original Haze X Black Widow), la G13xWidow (G13/Skunk #1 X Black Widow) et la Shark Shock sont toutes les variétés proposées par MNS qui comprennent le père Black Widow comme base de leur assemblage. La formule exacte de ce mâle est quelque chose de mystérieux pour tous à part quelques privilégiés, cependant un travail de breeding considérable a été fait sur la lignée originale de White Widow (Black Widow), et ce mâle contient à la fois de l’hybride indica/sativa d’Inde du Sud, et de la Sativa brésilienne.
D’une façon très générale, avec un paquet de graines de Black Widow on peut s’attendre à ce que les femelles produisent environ 350 à 400g par mètre carré. Bien sur cela dépend du phénotype, mais un cultivateur expérimenté pourra probablement faire mieux avec un peu de temps passé à travailler sur cette lignée. En extérieur, attendez-vous à ce que les plantes finissent leur floraison vers la Mi Octobre. Entre les trois hybrides principaux, Black Widow, Medicine Man et Shark Shock, la Medicine Man est présentée comme étant la variété la plus rapide, se terminant entre Mi Septembre et Octobre, avec la Shark Shock qui devrait se terminer autour de début Octobre. Toutefois parmi tous les hybrides, Shantibaba décrit la Shark Shock comme étant la meilleure réussite du breeding des années 90. Personne ne peut se tromper avec l’un des hybrides de Widow ; néanmoins la Black Widow est clairement parfaite pour le breeder amateur. Si certains se retrouvent à Amsterdam avec un peu de temps à consacrer, d’après Shantibaba et d’après un gentleman connu en tant que Mr Haze (le fournisseur officiel de la marchandise MNS pour de nombreux coffeeshops hollandais), le coffeeshop Katsu sur Sarphatti Park ainsi que quelques proposent sur leur carte la Black Widow de Mr Nice Seeds.

Quand tout a été dit et fait, à la fin de la journée, ceux de Mr Nice Seeds détiennent toujours les lignées parentales originales qui ont produit les variétés White qui ont gagné toute leur réputation du milieu à la fin des années 90. Les récompenses et les coupes sont certifiées, et existent en tant que preuve irréfutable des véritables origines de la lignée White Widow. Ces variétés des lignées White ne sont pas vraiment rares, mais sont d’une qualité rarement atteinte pour un point de départ uniforme qui a entrepris de capturer le cœur et l’esprit de millions de passionnés de cannabis à travers le monde.
Malheureusement, c’est toujours beaucoup trop facile d’être mené dans une mauvaise direction quand on est à la quête de la véritable White Widow. Maintenant le tableau devrait vous apparaître beaucoup plus clairement.
Pourtant, la recherche vient juste de commencer. La sélection est la clé du succès avec n’importe quelle variété, mais avec de l’attention vous aussi pourrez trouver une plante mère qui produira de l’herbe presque trop toxique pour être un point de départ cohérent. Ecoutez ma mise en garde : c’est l’une des plus puissantes variétés de cannabis connue dans toute l’humanité. Maniez là avec précaution, car ces lignées sont connues pour laisser même le fumeur le plus expérimenté demander grâce.
Je vous souhaite bonne chance, mes amis. Néanmoins, si vous allez chez Mr Nice Seeds pour obtenir votre Widow, vous n’en aurez pas besoin !
Bonne lecture à vous ! :D

Marcel
 
28
3
J'ajoute la traduction d'un petit post interessant de Shantibaba :

Maintenant pour clarifier l’histoire et les mythes qui vont autour, en raison principalement des gens de l’industrie (les autres compagnies de graines) qui sont plus intéressés par les rentrées d’argent que par donner des informations correctes.

Les frères Haze ont travaillé sur la Haze et l’ont vendue à Sam et à Nevil (le propriétaire de The Seedbank)… ensuite Ben Dronkers revendit au détail les variétés de Nevil sous le label Sensi Seedbank après que Nevil fut emprisonné en Australie.

Nevil avait créé la première banque de graines ou compagnie existant en Hollande et donc ses variétés légendaires telles que la Northern Lights #5, la Ultra Skunk, la NL#5/Haze, la Early Pearl, la Early Girl, la Shiva Skunk…. et d’autres devinrent la base d’une nombreuse progéniture de compagnies de graines qui s’est développée dans les années 90.

En fait les compagnies comme Dutch Passion ou Nirvana ont commencé en copiant les graines de Nevil à partir des graines F1… mais la plupart d’entre eux ne l’admettront jamais car ce sont des hommes d’affaires hollandais qui sont intéressés en priorité par les dollars, et non pas par les génétiques….

Sam et Nevil ont eu l’occasion de travailler un peu ensemble sur des variétés mais quand il fut révélé dans un programme radio hollandais que Sam et son équipe d’américains en Hollande faisaient partie des informateurs de la DEA (la brigade fédérale des stupéfiants aux USA), ils se sont séparés au Royaume Uni pour faire d’autres choses.

Sam n’a jamais lancé ou dirigé aucune compagnie de graines donc ses affirmations à propos de toutes ses variétés qui sont devenues célèbres il y a des années, ne sont pas vraiment garanties.
Il réalisa cependant beaucoup de travail sur la Skunk et partagea des graines avec Nevil, mais vous savez qu’en breeding vous ne pouvez pas prendre simplement une plante et en faire une variété, comme Greenhouse le fait actuellement.

Je travaillais alors en Australie sur des variétés telles que la Mullumbimby Madness et des variétés Sativa originaires de Thaïlande et de Colombie, ainsi que sur un gros stock originaire d’Afghanistan.
Quand je suis arrivé en Hollande en 1990 avec mon stock de graines, j’ai rejoins Nevil, et nous avons utilisé les coffeeshops d’Arjan pour introduire les variétés de cannabis et un peu plus tard les graines de ces variétés, mais nous ne lui avons jamais donné aucune de nos plantes. Arjan a juste revendu les graines produites par Nevil et moi-même.

J’ai lancé la Greenhouse Seeds Company avec Arjan en 1994 (contrairement à Arjan qui affirme l’avoir lancé tout seul en 1985…car il était furieux que je lui revende mes parts et que je le quitte en 1998 pour la Suisse pour ouvrir la Mr Nice Seedbank avec Nevil et Howard…. j’étais et je reste encore le seul propriétaire de la MNS)

En 1995 j’ai sorti les versions en graines de la White Widow, puis la White Rhino en 1996, puis la White Shark en 1997…. El Niño en 1998… puis l’Himalayan Gold et encore d’autres.
Nevil et moi avons également travaillé sur des variétés Haze du début au milieu des années 90 avec la Super Silver Haze et la Mango Haze qui furent deux variétés issues de ce travail.

Les graines étaient vendues sous le label Greenhouse Seed Co mais Nevil détenait les plantes et vendait seulement les graines de ces variétés ainsi que la marijuana qui a gagné toutes ces coupes.
Alors pour aider Arjan à vendre la bonne marijuana nous avons installé nos propres pièces de culture indépendantes pour produire ces variétés et Arjan en achetait la totalité pour qu’aucune autre boutique hollandaise ne puisse rivaliser. A cette époque Greenhouse revendait donc les bonnes herbes et les bonnes graines.

Mais en 1998 quand j’ai remporté toutes les coupes avec Nevil (incluant le Shantibaba’s Hash comme meilleur nederhash), il me fut proposé un meilleur emploi par un groupe Suisse pour mettre en place une ferme de cannabis médical et de distillation d’huile… alors j’ai vendu mes parts à Arjan et je suis parti.

Beaucoup de personnes furent scandalisées car ils pensaient que nous formions une équipe soudée mais en fait Arjan se sentait déjà supérieur grâce à sa réussite et son égo était trop gros pour être supporté, et en considérant que les choses en Suisse avaient des possibilités illimitées alors que la Hollande persévérait dans la glorification de la vente de drogue….c’est d’ailleurs encore le cas aujourd’hui. J’étais plus intéressé par le coté médical.

J’ai emporté toutes mes plantes utilisées pour faire les graines, incluant donc mes pères, et Nevil prit toutes ses plantes avec moi donc ensemble nous avions une collection de toutes les génétiques possibles dans le monde du cannabis.

Nevil revendit bientôt ses parts de l’un des coffeeshops et rencontra un gros problème avec Arjan également... mais cela prit une ou deux autres années supplémentaires avant qu’ils ne se séparent. Regardez toutes les High Times Cannabis Cup après 1998, donc de 1999 à nos jours…. Uniquement quand Nevil était présent ils ont remporté la coupe avec la Super Silver Haze, mais peu après Nevil partit et Arjan se fut même prendre à tricher ou à essayer de soudoyer les gens pour gagner la coupe…. il fut alors disqualifié une année.

De nombreuses histoires existent à propos de la famille Widow et beaucoup de personnes ont eu accès à certaines femelles que j’avais laissé en Hollande et bientôt se proclamèrent comme étant leur créateur etc… mais les versions originales des graines qui ont remporté la première coupe en 1995 provenaient de mes plantes et d’aucune autre personne. Jusqu’à maintenant nous possédons toujours toutes les plantes sous leur forme originale.

Franco, l’Italien qui travaille maintenant pour Arjan, ne connaît même pas les plantes originales car il n’est arrivé sur la scène qu’après mon départ. Je n’ai rien du tout contre lui mais il est payé par Arjan et il joue un rôle dans son spectacle donc il croit tout ce qu’on veut bien lui raconter.

La Greenhouse Seed Company essaya de remettre les choses en route en achetant des graines que Nevil et moi avions vendues à un gars en Hollande à cette époque. Le gars m’appela et me raconta qu’Arjan avait acheté quelques milliers d’euros de graines. Et une année plus tard, ils revinrent sur le marché avec des graines vendues sous les mêmes noms bien connus qu’il utilisait précédemment.

Les cultivateurs ne peuvent pas le savoir jusqu’à ce qu’ils en cultivent, mais considérant que la plupart d’entre eux n’avaient jamais cultivé ces variétés auparavant, ils ne savaient même pas à quoi s’attendre, et c’est encore le cas à l’heure actuelle.

Donc beaucoup de compagnies de graines utilisent des noms comme White Widow mais les génétiques sont totalement différentes. J’avais décrit les origines exactes de cette plante et tout le monde l’a copiée donc il semble que tout le monde vende les mêmes génétiques mais en fait ils vendent juste un nom qui fait vendre… rien de plus. Demandez donc à Franco de vous montrer une photo des parents originaux qui ont aboutit à la création de la Widow….il ne pourra pas car il ne les a jamais vu.

La Greenhouse Seed Co rejoignit également d’autres comme Ingemar qui se prétend être le breeder de la White Widow mais c’est un simple cultivateur et il n’a jamais sortit de version en graines avant que je ne le fasse en 1995. Mais tous les événements sont devenus mélangés et les gens essayent d’embrouiller les cultivateurs en prétendant des choses que personne ne peut prouver comme étant vraies ou fausses…vu qu’il n’y a pas de règles dans le jeu de la graine car le cannabis n’est en fait pas reconnu en tant que sous espèce dans le monde officiel des plantes, car il est considéré comme drogue.

Donc dans les faits actuels personne n’est propriétaire de rien…même toutes les marques déposées avec le ® après le nom que vous pouvez retrouver dans diverses compagnies de graines ne sont toutes que des conneries vu qu’ils ne sont pas vraiment en mesure de protéger le nom d’une plante qui n’existe pas officiellement… mais c’est une autre histoire.

A la fin des années 90 j’ai offert des plantes à Soma, et il a lancé également une compagnie de graines l’année suivante… en croisant ses Skunks avec mes mâles. (Afghani/Hawaiian…)

Cela m’est arrivé de nombreuses fois, regardez simplement les compagnies de graines espagnoles il y a 10 ans….aucune n’existait jusqu'à ce que j’y aille en 1995 et que j’offre 3 Kgs de graines aux cultivateurs via le magazine Canamo….mais c’est une autre histoire également.

Maintenant l’histoire des graines femelles à sauvé de nombreuses compagnies de graines qui ne font en fait jamais de breeding vu qu’ils ont simplement besoin d’une femelle F1 et de produits chimiques…pas besoin de mâle… alors vous comprenez pourquoi des compagnies comme Greenhouse ou Dinafem etc… se lancent dans la vente de graines femelles… le goût de l’argent, la demande des cultivateurs, et aucun savoir-faire avec les mâles, sont les ingrédients pour faire de la graine femelle.

Il est donc évident pour moi de comprendre pourquoi Arjan (qui est une personne très commerçante, rien de plus) et Franco arrivent chaque année avec un nouveau nom de variété…ils achètent des graines d’un F1 original et traitent une femelle avec des nitrates d’argent, et voilà vous avez leurs produits… mais de nos jours ils sont tellement nombreux à faire cela, que ça en est incroyable.

Même une compagnie m’a appelé pour me dire qu’ils avaient féminisé un clone de Critical Mass en Espagne, qu’ils ont appelé Critical+ …avec rien d’autre qu’un simple merci.

Donc finalement je ne fais plus vraiment attention aux autres compagnies et à ce qu’elles racontent. Nous chez Mr Nice Seeds revendons les versions réelles des variétés qui ont remporté les coupes originales et ont créé la légende… de nos jours tout est confus et tout le monde se lance dans les féminisées…. sauf Mr Nice Seeds.

Nous existons donc les gens qui aiment faire des croisements pourront le faire avec les véritables plantes originales issues d’une longue sélection et d’une collection qui s’est faite naturellement en voyageant à travers le monde.

Comme ils disent, un tonneau vide sonne creux… nous, sommes pleins.


Shantibaba.
 

Latest Cannabis Seeds

Sundae Cookies
Sold out

Sundae Cookies

Divine Genetics
Sundae Driver x GMO Cookies
12
Feminized
New
$200.00
Sunset Sherbet S1
Sold out

Sunset Sherbet S1

Divine Genetics
Girl Scout Cookies x Pink Panties
12
Feminized
New
$200.00
Strawberry Sorbet
Sold out

Strawberry Sorbet

DNA Genetics
Heirloom Swiss Sativa x Sorbet
6
Feminized
Limited
$85.00
Sorbet Stash
Sold out

Sorbet Stash

DNA Genetics
Headstash x Sorbet
6
Feminized
Limited
$85.00
Top